Notice: Undefined index: HTTP_REFERER in /home/martinef/public_html/wp-blog-header.php(8) : eval()'d code(1) : eval()'d code on line 11
Diaphragme, ouverture... Quesako? - Martine Fradet photographe

Les bases de la photo (1) : l’ouverture

Dans l’article précédent, nous avons abordé les caractéristiques principales des différents types d’appareil photo.

Nous allons maintenant entrer un peu plus dans la technique photo avec les trois paramètres indispensables à la compréhension et à la pratique de la photo :

  • l’ouverture
  • la vitesse d’obturation
  • la sensibilité ISO
    fonctionnement reflex
    Photo tirée du cours « comprendre et maitriser son appareil photo » site EMPARA

Aujourd’hui, je vais vous parler d’ouverture… non pas celle de l’esprit 🙂  mais l’ouverture de votre appareil photo et plus précisément de l’objectif

L’ouverture

Elle est gérée par le diaphragme qui se situe au niveau de l’objectif de l’appareil photo.

On mesure cette ouverture avec des valeurs chiffrées : f2, f5.6, f8, f22 …  Plus le chiffre est petit, plus l’ouverture est grande et laisse passer une quantité de lumière importante.

Ouvertures
Photo tirée du cours « comprendre et maitriser son appareil photo » site EMPARA

Oui, je sais, au début, ce n’est pas facile à mémoriser, petit chiffre, grande ouverture… pas vraiment logique. J’ai trouvé une petite astuce sur le site de Tontonphoto : raisonner non pas en termes d’ouverture du diaphragme, mais en termes de fermeture. Ainsi, f/1,8 est un petit chiffre, donc une petite « fermeture » du diaphragme (soit, par inversion, une grande ouverture).

Cela peut vous aider à mémoriser.

Selon les objectifs montés sur votre appareil photo, l’ouverture minimale peut être plus ou moins importante. C’est un des critères de choix au moment de l’achat.

 

 

Quel est l’impact de l’ouverture sur la photo ?

Voici 4 photos prises dans mon jardin pour l’occasion (oui, Je suis d’accord, elles n’ont aucun intérêt photographique). Les réglages vitesse et sensibilité ainsi que le cadrage sont identiques, j’ai uniquement fait varier l’ouverture.

Je vous laisse en tirer vos conclusions.

La mesure pour une exposition correcte dans ce cas aurait été plutôt aux alentours de f/6.3 (entre la photo2 et la photo3).

Le réglage du diaphragme a aussi un impact sur la profondeur de champ, nous y reviendrons plus tard.

C’est tout pour aujourd’hui.

A vos boitiers.

Pour commencer, je vous conseille de vous mettre en priorité ouverture (A ou AV) et après pourquoi ne pas tenter quelques photos en mode manuel (M)

Si vous avez des questions ou des remarques , n’hésitez pas.

La prochaine fois, nous parlerons de la vitesse d’obturation.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.